[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Faisant partie des médecines traditionnelles ayurvédique, tibétaine et chinoise, Le goji connaît aujourd’hui un succès non démenti sur nos tables et dans nos cosmétiques.

On l’appelle plante du bonheur ou fruit du sourire. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont ses vertus nutritionnelles et cosmétiques ? Comment l’utiliser au quotidien ?

Kesako ? Une petite baie rouge – un fruit – contenant une multitude de constituants.

La baie de goji cultivée biologiquement est très riche en antioxydants naturels puissants

La baie de goji cultivée biologiquement est très riche en antioxydants naturels puissants

Quelles sont ses origines ? Le goji est le nom commercial donné aux petites baies rouges, oblongues et à la saveur un peu âpre, produites par le Lycium barbarum ou le Lycium chinense. Cet arbuste est originaire du Tibet mais est surtout cultivé aujourd’hui au nord-ouest de la Chine. On le trouve également en Europe et en Afrique. Il en existe une multitude d’espèces de Lycium comme le Lycium europaeum, le Lycium barbarum, le Lycium chinense, le Lycium ruthenicum, le Lycium truncatum… Vous cherchez des baies de goji fraîches ? Peine perdue ! Légalement, le goji ne peut être exportée que sous forme de jus, de poudre ou de baies séchées. Concrètement, les baies sont recueillies en été ou en automne puis mises à sécher à l’ombre. Une fois leur peau rétrécie, elles sont placées au soleil jusqu’à que leur peau durcisse tout en veillant à ce que la pulpe reste molle.

Côté nutrition. Le goji contient des polysaccharides (glucides complexes) dont certains connaissent actuellement une véritable mise en lumière, surtout dans les cosmétiques, comme le rhamnose, le xylose, le mannose, l’arabinose et le galactose. Il contient également des caroténoïdes (dont le bêta-carotène, la lutéine et la zéaxanthine), des acides aminés, des vitamines (B1, B2, B6, B12, E, C, A), des minéraux et oligo-minéraux, des omégas 3, des fibres, du bêta-sitostérol, de la zéaxanthine.

Côté beauté/santé. On lui prête de nombreux bienfaits parmi lesquels des propriétés antioxydantes et immunostimulantes avérées. Cette petite baie aurait aussi des effets bénéfiques sur le foie et les reins, le sang et la vision, le métabolisme du sucre et des graisses, voire même sur l’éjaculation précoce, les vertiges et la toux chronique… Fruit aux multiples vertus donc !

Comment le cuisiner ? Très simplement. Les baies se dégustent mélangées à du yaourt. On peut aussi faire macérer les baies dans du vin de 3 jours à 1 mois. Excellent pour la santé et la beauté.

Contre-indications. Il y en aurait une : si vous suivez un traitement anticoagulant, il faut éviter le goji sans avis médical.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*